Relevés Photogrammétriques

Relevés Photogrammétriques

La photogrammétrie exploite le principe de parallaxe entre plusieurs photographies d’un même sujet, prises selon des positions et des angles différents. Ces différences de parallaxe vont permettre aux programmes de photogrammétrie de déterminer, de manière trigonométrique, les coordonnées des points dans un modèle numérique tridimensionnel. Il convient donc de déterminer un mode opératoire de prise de vue permettant de couvrir l’ensemble d’un sujet, de manière géométriquement correcte et complète, en évitant toute contre-dépouille.

Il n’est malheureusement jamais possible de délivrer un travail final de qualité supérieure à la qualité d’un set de données brutes, bien qu’il soit possible d’améliorer ces données initiales au prix de nombreuses heures de retouches manuelles ou grâce à l’automatisation de process deep learning. C’est sur ce principe que nous jugeons crucial une bonne connaissance du procédé d’acquisition le plus adéquat des données et de leur amélioration en post-acquisition.

La qualité des données de départ est intrinsèquement liée à :

  • La qualité et la précision du matériel d’acquisition,
  • La connaissance des options et les cas d’utilisation du matériel,
  • L’incidence et la qualité de la lumière,
  • La connaissance des techniques et des programmes de traitement.

L’ensemble de ces paramètres concomitants permettent de juger de la qualité des données brutes et retouchées qui seront à la base de tout travail photogrammétrique et lasergrammétrique. Les données traitées peuvent ainsi concourir à l’élaboration de diverses reconstructions, tant scientifiques que de vulgarisation, en fonction de la visée finale des projets auxquelles elles sont liées : nuages de points, modèles HD, modèles LD, assets, textures et shaders, etc …

Reste la mise en forme de ces données finales en fonction de leur utilité, ainsi que leur stockage et leur classement en vue d’une réutilisation ultérieure comme base d’autres projets.

Workflow Photogrammétrique PANORAMA

Les types de relevés photogrammétriques proposés par PANORAMA

La photogrammétrie, de par sa nature, se divise en plusieurs sous-techniques dépendant fortement du sujet et du matériel à disposition. Forte de l’infrastructure et de la mutualisation matérielle de nos laboratoires, notre plateforme est à même d’effectuer divers types de relevés photogrammétriques :
  • Macro-Photogrammétrie : petits objets de 1cm à 15cm,
  • Photogrammétrie : de 15cm à 1,80m ou plus,
  • Photogrammétrie architecturale,
  • Photogrammétrie par relevé drone,
  • Conjonction photogrammétrie et lasergrammétrie.

 

Les programmes photogrammétriques maîtrisés par PANORAMA

Afin de créer différents workflows fonctionnels en fonction de nombreuses contraintes dues aux modèles et à l’équipement informatique, l’équipe de la plateforme PANORAMA maîtrise de nombreux programmes de photogrammétrie. Nous continuons à améliorer nos process en testant continuellement les programmes liés à cette discipline.

Livrables photogrammétriques

PANORAMA peut se charger de chaque étape photogrammétrique de l’acquisition photographique au livrable d’un asset 3D en passant pas un nuage de point et un modèle HD, tout dépend des visées du projet soumis.